Market Haul 2


Faire de la théologie est un exercice de tous les instants. Même les moins glamours. Face à ma poubelle, un sachet de plastique usagé dans la main, je me rappelle que c'est dans un instant similaire que Dieu a appelé un des pionniers de la protection de la création dans le monde évangélique. Dave Bookless est le directeur théologique d'A Rocha, une organisation chrétienne de conservation de la nature. Dans son livre auto-biographique « God Doesn’t Do Waste » (Dieu ne fait pas de déchets) (1) , il raconte ce qui a été le moment déclencheur pour son engagement missionnaire dans la sauvegarde de la création. A la décharge, alors qu’il s’apprêtait à lancer sur la pile de déchets ses propres sacs poubelle, Dieu lui a parlé : « Que penses-tu que je ressens à propos de ce que tu fais à mon monde? ». Cette question simple a déclenché une réflexion profonde sur les conséquences de son style de vie. « Qu’est ce que mon rapport aux déchets dit de mon rapport à Dieu ? » (2)

Si je crois que Dieu est le créateur de tout l’univers. Alors il est aussi le créateur du vieux morceau de plastique que je m’apprête à jeter. Si j’en dispose avec négligence, c’est la création que je néglige. Les médias ont rapporté d’abondantes informations alarmantes quant à notre consommation de plastique. Lors de la journée internationale de la Terre, le 22 avril dernier, des estimations ont été avancées prédisant qu’en 2050, le poids total de poisson équivaudrait au poids total de déchets plastiques dans les océans (3). Une prise de conscience collective autour de la pollution liée au plastique a eu lieu en Occident, portée par la décision de la Chine de ne plus importer les déchets plastiques des autres pays. (4) De super fonctionnel, le plastique est devenu vil. On le traque, on l’élimine de nos cuisines, nos cosmétiques, nos produits d’entretien. Cependant, le plastique en soi n’est pas mauvais. Au contraire, c’est une matière précieuse, polyvalente et dont la durée de vie est éternelle, ou presque! Ce qui est vil, c’est notre culture du « jetable », de l’instantané et de l’obsolescence. Comme Bookless, je crois que Dieu ne fait pas de déchets. Dans l’économie de Dieu, rien n’est gaspillé. (5)

Ce constat prosaïque autour de notre utilisation du plastique s’accompagne d’un changement plus profond dont parle le philosophe Fabrice Hadjadj : « Ainsi sommes-nous passés d’un changement intergénérationnel, où il fallait des siècles pour passer d’une époque à l’autre, ... à un changement intragénérationnel avec la postmodernité : par le divorce, par la mobilité professionnelle, par le multi-tasking, par l’obsolescence des objets et des lieux mêmes de notre quotidien, enfin par un monde ramené à des « structures jetables », nous nous donnons la comédie de plusieurs renaissances avant l’heure fatidique. » (6)

Résister à ce schéma, entrer dans l’économie de Dieu, sans gaspillage, fait partie de notre mission en tant que peuple de Dieu. Aujourd’hui, pour aller au marché, nous avons traduit cette mission d’une façon toute ordinaire sous la forme de petits pochons réutilisables. Et nous les avons fabriqués en partie avec du plastique, parce que le plastique, c’est presque éternel !


Les petits pochons faits maison. Rubans, voilage transparent et cordons en matière plastique.

(1) Dave Bookless, God Doesn’t Do Waste. Nottingham :Inter-Varsity Press, 2010.

(2) Dave Bookless, God Doesn’t Do Waste, p.15.

(3) Earth Day, « Fact Sheet : Plastics in the Ocean ». https://www.earthday.org/2018/04/05/fact-sheet-plastics-in-the-ocean/#_ftn6.

(4) Le Monde, « Sus au Plastique! Les dessous d’une décision vertueuse. ». https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/09/14/sus-au-plastique-les-dessous-d-une-decision-vertueuse_5354818_3244.html?xtmc=plastique&xtcr=3.

(5) Dave Bookless, God Doesn’t Do Waste, p.16.

(6) Fabrice Hadjadj, « DNH #63 – ACCÉLÉRATION 2/3 : L’IMMOBILISATION FULGURANTE», RevueLimite.fr. http://revuelimite.fr/dnh-62-acceleration-23-limmobilisation-fulgurante.

Ecclesia
Domestica

Nous écrire:

laetitia.bapst.andre@gmail.com

Route de Payerne 5

1752 Villars-sur-Glâne

Fribourg, SUISSE

©2018 by Ecclesia Domestica. Created with wix.com

  • Grey Instagram Icon